Mobilisation des biotois contre le bétonnage – Biot Infos Été 2019

L’enquête publique de la modification 6 du Plan Local Urbanisme a fortement mobilisé les biotois.

Cette modification concerne tous les quartiers où la notion d’habitat individuel va disparaître (page 24 du règlement de consultation) : Soulières, Clausonnes, Bois Fleuri, Vallée Verte, Castellins, Issarts, Savonnière.

Le quartier le plus touché dans l’immédiat est celui des Soulières : édification d’immeubles R+2, hauteurs de 9 mètres.

Les autres quartiers suivront avec la révision en cours du PLU.

L’équipe de Madame Debras affiche une volonté de bétonnage de la commune. Les 3 dernières modifications du PLU et l’approbation du Plan Local d’Habitat le démontrent.

On peut aussi ajouter les 130 logements prévus sur le terrain communal Saint Eloi cédé par la ville au promoteur BNP PARIBAS Immobilier (Conseil Municipal du 4 avril 2019).

N’oublions pas que 49 % du territoire de Biot est classé en zone rouge inondation et incendie de forêt. Nous pensons que densifier l’habitat de nos collines sans avoir sécurisé la plaine de la Brague est une erreur stratégique majeure. Les efforts et l’énergie d’un Maire devraient se porter prioritairement sur la protection des zones fragilisées par les inondations. Les biotois «du bas» se sentent abandonnés alors qu’ils ne cessent de réclamer les aménagements indispensables à leur sécurité.

Est-il raisonnable de toujours construire plus alors que le Plan de Prévention du Risque Inondation est en cours de révision et que les contraintes d’aménagement du territoire sont encore inconnues à ce jour ?

Nous pensons que non.

Un bel été à vous tous !

Tribune Libre – Bilan du Mandat 2014-2019

Commençons par une note positive avec la belle rénovation des places de l’église et des arcades. Quant au parking des Bachettes, même s’il est très couteux pour le contribuable et peu fonctionnel, il est nécessaire pour la vie du village

Urbanisme : STOP au bétonnage !

Nous nous sommes opposés :

– Aux modifications 4, 5 et 6 du PLU qui explosent la densification de l’habitat.

– A l’obligation de construire 30% de logements sociaux pour tout programme immobilier supérieur à 800 m2.

– Au Plan Local Habitat de la CASA (construction de 56% de logements sociaux par an à Biot).

Culture et événementiel : Manque de prestige et d’attractivité de Biot !

Nous avons déploré :

– La suppression de Biot et les Templiers.

– L’abandon du four communal.

– De nouvelles manifestations qui peinent à attirer du monde. Une exception :  le Biot International Glass festival.

Risques naturels : Pas de sécurisation de la plaine de La Brague , manque d’accompagnement des Biotois situés en zone rouge.

Nous avons dénoncé :

– La volonté d’imperméabiliser nos sols et d’augmenter les ruissellements de surface.

– L’absence de travaux de protection de la plaine de La Brague.

Sécurité : Toujours moins de police, une coopération avec la gendarmerie qui se délite.

Nous avons signalé :

– Une recrudescence des cambriolages.

– La multiplication de séjours des gens du voyage.

Depuis 2014, notre équipe s’est investie pour défendre vos intérêts

L’opposition a besoin de vous pour bâtir un projet équilibré pour 2020. Pour apporter vos idées et participer, contactez-nous via le site jeanpierredermit.fr.

Jean-Pierre Dermit et l’équipe “Restons forts pour Biot”

Embrouille autour de la déchèterie de BIOT ! – Nice Matin du 24 Mai 2019

On est dans la confusion sur le remplacement de la déchèterie des 3 moulins à Antibes. Pressentie à Biot dans la zone des Près, Mme Debras s’emmêle les pinceaux après avoir donné son accord l’été dernier à la CASA et Univalom. Aujourd’hui elle entretient toujours le flou sous la pression des riverains malgré ses responsabilités en tant que Vice-Présidente d’Univalom (gestionnaire des déchèteries).

 

NICE-MATIN du JEUDI 23 MAI 2019

NICE MATIN du MERCREDI 22 MAI 2019

NICE MATIN du MERCREDI 15 MAI 2019

Biot adhère à la SPL Hydropolis dont le siège est à la Mairie de Valbonne – Nice Matin du 2 Mai 2019

Biot intègre la SPL Hydropolis composée d’un actionnariat de 75 actions. La Ville de Biot en possédera 1 contre 64 à la Ville de Valbonne. L’organisation de la gouvernance du conseil d’administration sera composée de 17 administrateurs dont 13 de la Ville de Valbonne et 1 seul pour la Ville de Biot. Intégrer ce type de structure individuel déconnectée de la CASA alors que les compétences eau potable et assainissement des eaux usées seront transférés au 1er Janvier 2020 peut interpeller !

PLH : “On va droit dans le mur” – Nice Matin 30 Avril 2019

13 élus se sont abstenus ou ont voté CONTRE le PLH de la partie Biotoise de la CASA. Cela démontre incontestablement les inquiétudes et les imperfections de vision d’aménagement du territoire. Il est prévu de construire 61 logements par an sur la commune dont 56% de logement social. Toutefois les problèmes de sécurité de la plaine ne sont toujours pas réglés. Cette volonté de densification de l’habitat et de bétonnage entrainera systématiquement une augmentation de l’imperméabilité des sols et des ruissellements de surface.

Projet DURBEC : Attention DANGER !

Le programme immobilier de 73 logements au chemin DURBEC, pose un réel problème pour les riverains mais pas uniquement.

Au total 7 permis ont été refusés depuis 2013 pour des raisons de sécurité liées aux entrées et sorties depuis la route de Valbonne. La Mairie et le Département ont finalement autorisé ce permis qui va aggraver les ruissellements dus à l’imperméabilisation des sols et une présence d’eaux supplémentaires sur le fleuve côtier de la Brague.

Depuis le 03 octobre 2015 nous nous devons d’être encore plus prudents d’autant que les travaux de mise en sécurité du bassin de la Brague n’ont toujours pas commencé. Nous refusons la bétonisation massive de l’amont de la Brague !

Révision PPRI : Vous avez dit ROUGE !- Nice Matin du 08 mars 2019

Concertation publique houleuse dans le cadre de la révision du PPRI organisée par les Services de l’État, où les représentants des associations ont mis en avant un manque de dialogue avec les élus locaux. Pendant cette réunion à plusieurs reprises, les intervenants ont manifesté leur mécontentement principalement auprès de Guilaine DEBRAS sur son immobilité. Sophie DESCHAINTRES a également était interpelée sur son inaction sur le dossier du Pont BREJNEV.

Pendant ce temps là toujours aucune action et aucun travaux de mise en sécurité !

DOB, dernier acte – Nice Matin du 2 MARS 2019

Pour le dernier DOB (Débat d’Orientation Budgétaire), les élus de la majorité ont essayé de justifier leurs choix politiques :

  • Emprunt sans précédent de 9 MILLIONS d’EUROS avec un remboursement du capital annuel de la dette passant de 1,7 à 2,2 millions €.
  • Bétonnage du Quartier des Soulières.
  • 56% de logements sociaux à minima sur les constructions à venir du PLH (Plan Local d’Habitation).
  • Fermeture du Service Population en Mairie Principale.
  • Aucune vision sur l’avenir du Verre Bullé, aujourd’hui en danger !

 

Montée des BÂCHETTES : colère des commerçants – Nice Matin du 29 janvier 2019

Les commerçants de la montée des BÂCHETTES, vent debout contre la municipalité de Guilaine DEBRAS. Plutôt que d’améliorer l’accessibilité aux handicapés et aux mamans avec poussettes, les travaux prévoient l’aggravation de la situation existante avec la création de marches au grand dam de la Fédération des Malades et Handicapés du 06.

 

En route pour #BIOT2020 – Biot Infos Hiver 2019

Vous êtes nombreux depuis plusieurs mois déjà à nous faire part de vos déceptions, de vos inquiétudes et parfois même de votre colère : les thèmes qui reviennent régulièrement concernent l’urbanisation démesurée de la commune avec des programmes immobiliers inadaptés, une sécurité des personnes et des biens a minima, un accompagnement post-inondation insuffisant, une gestion inquiétante des finances de la ville, un cœur de ville qui se meurt. La liste des sujets qui fâchent à Biot est malheureusement très longue.
Se positionner pour un nouveau mandat n’est pas une décision facile mais cet état des lieux l’exige. Investis dans la vie communale depuis 2008, nous constituons une équipe compétente, rajeunie, qui connaît la réalité du territoire et qui veut plus que tout redorer l’image de Biot, et redonner confiance à ses habitants.
Nous ne manquons pas d’expérience. Nos réalisations entre 2008 et 2014 en témoignent : complexe sportif Pierre Operto, médiathèque, rénovation du Pont Vieux, vidéo protection, développement des services publics (poste, mairie annexe, police municipale) à Saint Philippe, renforcement de la protection contre les crues, restauration de l’église Sainte Marie-Madeleine, politique culturelle et événementielle dynamique, voilà notre bilan lors de notre mandat et nous en sommes très fiers.

Le moment est venu de construire un nouvel avenir pour Biot.

Vous avez envie d’exprimer vos idées ? Rejoignez-nous pour enrichir notre réflexion.

En ce début 2019, nous vous adressons tous nos vœux de santé, de réussite, de prospérité. Bonne année à tous !

Annonce de candidature Jean-Pierre Dermit – Septembre 2018

Merci à tous d’avoir répondu présent à mon annonce de candidature.
Vous étiez nombreux et j’ai été très touché par vos encouragements, ma responsabilité est d’autant plus grande pour construire maintenant avec vous un projet d’avenir pour Biot. Jean-Pierre Dermit

Vu dans la presse (source Nice Matin) : 24/09/2018

Si l’image ne s’affiche pas correctement, n’hésitez pas à suivre ce lien :
18.09.24_BIOT_JP DERMIT_ANNONCE CANDIDATURE 22.09.18

 

Invitation à l’annonce de la déclaration de candidature de Jean-Pierre Dermit le 22 septembre 2018

Jean-Pierre Dermit annoncera sa candidature aux prochaines élections municipales le 22 septembre 2018 à Biot.

 

Jean-Pierre Dermit et l’équipe municipale d’opposition invitent leurs soutiens le samedi 22 septembre 2018 à 11h au Jardin du Mas à Biot.

 

Pour Jean-Pierre Dermit, conseiller municipal leader de l’opposition à Biot « cette intervention sera l’occasion de faire le point sur les thématiques qui intéressent les Biotois : un cœur de ville qui se meurt, de vastes programmes immobiliers inadaptés, une sécurité publique a minima, un accompagnement post-inondation insuffisant, une gestion qui dégrade les finances de la commune… La liste des sujets qui fâchent à Biot est malheureusement très longue ».

 

« Le moment est venu d’être force de proposition pour l’avenir de Biot. Nous voulons construire un nouveau projet pour répondre aux attentes de tous nos concitoyens et faire grandir notre ville de façon harmonieuse et équilibrée. »

Rendez-vous :
Le 22 septembre 2018 à 11h
Au restaurant « Le Jardin du Mas »
15 rue des Tines – Biot
Accès : 5 mn à pied du parking de la Fontanette

Confirmer votre présence ici


A propos de Jean-Pierre Dermit

Né en contrebas des remparts de Biot, Jean-Pierre Dermit passe son enfance au village. Après des études d’ingénieur, il fait toute sa carrière à Sophia Antipolis au sein d’un groupe mondial spécialisé dans la conformité et la certification.

Suite à un désaccord profond avec la municipalité 2001-2008, il se lance en politique et il est élu maire de Biot et vice-président de la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis de 2008 à 2014.

C’est sous son mandat que de nombreuses réalisations voient le jour : le complexe sportif Pierre Operto et la médiathèque sont créés, le Pont Vieux est rénové, la vidéo protection est mise en place, les équipements publics de St Philippe sont développés, la protection contre les crues est renforcée, l’église Sainte Marie-Madeleine est restaurée…

Depuis 2014, il est conseiller municipal d’opposition et conseiller communautaire CASA.

BIOT EN DANGER ! Biot Infos Automne 2018

L’aménagement cohérent du territoire est notre priorité. La vision de l’équipe Debras nous déconcerte : 
Aux Soulières, à Saint Eloi, chemin Durbec, les riverains sont excédés par les projets immobiliers de Madame Debras. Pour parvenir à construire 30 % de logements sociaux, la modification 4 du PLU lui permet dorénavant de densifier la construction d’immeubles collectifs dans ces quartiers. 
La sécurité est essentielle. La notion de sécurité de l’équipe de Madame Debras nous inquiète :

– Les Bâchettes : La protection qu’elle a prévue contre le risque inondation dans ce projet est de type trentennale. Le préfet lui demande à juste titre de décaler les travaux et de fournir de nouvelles études pour parvenir à une protection centennale. Elle passe outre et continue les travaux. La catastrophe de 2015 est-elle déjà oubliée ? Les victimes, elles, ne peuvent pas oublier.
– Les Biotois s’alarment de la politique sécuritaire de la municipalité : les effectifs de la police diminuent, la surveillance de nuit est réduite au minimum, le nombre de cambriolages augmente de façon très inquiétante.
La bonne gestion  des finances publiques est notre urgence. La stratégie financière de l’équipe Debras est plutôt surprenante : 

– La masse salariale est en hausse.
– La dette augmente alors que deux emprunts sont prévus : un de 7,4 millions en 2018, l’autre de 4,3 millions en 2019. Fin 2019, l’encourt de la dette atteindra un montant record autour de 2 000 euros par habitant.
L’équipe municipale d’opposition reste vigilante et mobilisée pour défendre vos intérêts.

 Jean-Pierre Dermit et l’équipe “Restons forts pour Biot”

Quand rien ne va plus ! Biot Infos Eté 2018

La TRIBUNE LIBRE DU MOIS DE JUIN n’a été publiée dans le magazine municipale Biot Infos car à notre grand regret, nous avons reçu un message ci joint du cabinet du maire en date du 28 juin 2018, soit 3 semaines après avoir remis notre tribune libre du Biot Infos Eté 2018, bafouant la liberté d’expression :

“Monsieur, 
 Je tenais à vous informer que nous ne pourrons pas publier la tribune libre de l’opposition pour le prochain numéro du Biot Infos dont la distribution se fera dans le courant du mois de juillet. En effet, celle-ci ne nous est pas parvenue dans les temps impartis. 
Comme cela est mentionné dans le règlement intérieur, « les textes de la tribune libre, transmis par voie dématérialisée, au format word, doivent parvenir au directeur de la publication et au service de la communication selon le planning de bouclage des différents supports de communication». Pour information, la tribune était à remettre au plus tard le vendredi 08 Juin 2018 à 12h. Votre tribune ne nous est parvenue que le lundi 11 Juin 2018.
Je vous remercie de votre compréhension. 
Cordialement, 
Le cabinet du maire”

A DIMANCHE !

Chères Biotoises, Chers Biotois,
Chers Amis,

Merci encore à toutes et à tous d’être venus si nombreux me soutenir à mon dernier meeting de campagne jeudi 27 mars. Environ 500 personnes étaient présentes ! J’ai été très touché par votre présence et vos encouragements à ce rassemblement.

Dimanche 30 mars, pour le 2e tour des élections municipales, mobilisez vous, mobilisez vos familles, mobilisez vos amis ! Ce scrutin est majeur pour l’avenir de Biot, notre ville que nous aimons tant.

J’espère le soutien du plus grand nombre derrière ma candidature, pour faire vaincre les valeurs républicaines, dans l’intérêt d’un territoire et de ses habitants.

Ces 6 dernières années, je me suis investi totalement pour notre ville, je vous ai entendu, et j’espère sincèrement que vous continuerez à m’accorder votre confiance.

Restons forts pour Biot !

Bien amicalement,

Jean-Pierre DERMIT