Quoi de neuf à Biot ! - Biot Infos Hiver 2017
Quoi de neuf à Biot ! – Biot Infos Hiver 2017

Quoi de neuf à Biot ! – Biot Infos Hiver 2017

 

Certains administrés aiment que rien ne change. A Biot, ils sont servis. L’immobilisme n’est pourtant pas un gage de préservation de la qualité de vie. Un élu doit en effet avoir une vision structurante pour préparer les générations futures. Biot souffre du manque de projets concrétisés, alors que l’on continue à ponctionner les habitants. Si Madame Debras avait annoncé qu’il n’y aurait pas de pression fiscale, on se dit que décidément, les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent. Ainsi, la part communale de la taxe d’habitation augmente de 20% pour les logements non affectés à l’habitat principal.

Par ailleurs, la municipalité n’hésite pas à faire financer par la CASA le rachat d’une maison en zone inondable, non éligible aux fonds Barnier, pour 800.000 euros dans un secteur inconstructible. Beaucoup de sinistrés aimeraient bénéficier d’un tel régime de faveur !

Il n’y a toujours pas de projet pour l’ancienne poste de la rue Saint Sébastien rachetée par la mairie voilà deux ans.

Rien ne bouge pour la réouverture du four communal.

Rien ne change non plus du côté de l‘école Paul Langevin. L’annonce d’une classe en moins risque fort d’aiguiser les appétits de Madame Debras en quête de revanche face à la dernière mobilisation des parents d’élèves.

L’année se termine durement pour les salariés de l’entreprise Galderma avec la fermeture du site de Biot. Nous sommes à leur côté comme nous sommes du vôtre, pour toujours dire la vérité et défendre vos intérêts.

Nous vous souhaitons ainsi qu’à vos proches une excellente année 2018, pleine d’amour et de sérénité.

www.jeanpierredermit.fr

Jean-Pierre Dermit et l’équipe « Restons forts pour Biot »