Les articles de cette revue de presse appartiennent à leurs auteurs respectifs.

Cadeau d’un terrain communal à la Sacema – Nice-Matin du 12/12/2017

Cadeau d’un terrain communal à la Sacema – Nice-Matin du 12/12/2017

Voilà comment les élus de la majorité gaspillent l’argent des biotois !  Le terrain communal  du 4 passage de la Bourgade a été vendu à la Sacema pour 57 500€ alors que l’estimation du service des domaines  de la Préfecture est de 350 000€ . Pire encore ce bien qui devait revenir à la Ville au bout d’un bail emphytéotique de 60 ans restera propriété du bailleur social. Nous  rappelons les principaux chiffres comptables de la SACEMA : 134 Millions d’Euros de bilan sur l’exercice 2016 avec un résultat net de bénéfices de près de 2 millions d’Euros. Pourquoi ce gaspillage ?

17.12.09_BIOT CALIBRAGE AU RABAIS DU VALLON DES CLAUSONNES A BIOT
Calibrage au rabais du vallon des Clausonnes à Biot – Nice Matin 09/12/2017

Calibrage au rabais du vallon des Clausonnes à Biot – Nice Matin 09/12/2017

L’entonnement du Vallon des Clausonnes ne prend pas en compte la crue de référence du 3 octobre 2015.  Ainsi les riverains de la route des Clausonnes continueront à vivre dans la peur,  être inondés, et leurs biens seront condamnés à rester en zone rouge. Le dernier événement tragique n’a pas servi de leçon à Madame Debras. Les élus de l’opposition ont voté contre cette proposition pour réclamer un ouvrage à la mesure du risque.

17.12.09_BIOT CALIBRAGE AU RABAIS DU VALLON DES CLAUSONNES A BIOT

Inondations : l’onde de choc – Nice Matin 13/05/2017.

Les Biotois demandent la démission du Conseil Municipal – Nice Matin 13/05/2017.

Les Biotois choqués par les révélations du dossier d’enquête de Nice Matin portant sur l’inondation du 3 octobre 2015 demandent la démission du Conseil Municipal.

les biotois demandent la démission du conseil municipal - nice matin du 13 05 2017

Révélations – Nice Matin 12/05/2017.

Tragique incompétence ! – Nice Matin 12/05/2017.

Le dossier d’enquête de Nice Matin révèle des défaillances graves dans la gestion des inondations du 3 octobre 2015. La population biotoise est en colère de découvrir l’horrible réalité des faits.

Combien de mensonges et de versions différentes pour constater aujourd’hui une réalité inacceptable ! Comment un élu, comment une équipe municipale, peuvent-ils encore dormir sereinement après tous ces mensonges auxquels nous avons eu droit depuis près de deux ans.

double peine pour les sinistrés des inondations à Biot
double peine pour les sinistrés des inondations à Biot – Nice Matin 12/05/2017.

Double peine pour les sinistrés des inondations à Biot – Nice Matin 12/05/2017.

La DDTM sort son porter à connaissance définitif qui fixe les zones d’aléas du risque inondations. Cette version fait état d’un travail en concertation avec la majorité municipale. Les associations leur reprochent un manque de concertation et d’ambition sur les programmes de travaux pour protéger les populations sensibles aux risques d’inondations. Après le désastre du 3 octobre 2015, voici une seconde peine pour les propriétaires du bassin de la Brague qui voient leurs biens spoliés par les services de l’Etat et la Ville.

double peine pour les sinistrés des inondations à Biot

L’enquête relancée avec la mise en examen de madame Debras – Le Petit Niçois 07 au 13/04/2017

L’enquête relancée avec la mise en examen de madame Debras – Le Petit Niçois 07 au 13/04/2017

Madame Debras, Maire de Biot, mise en examen dans le cadre de l’information judiciaire suite à l’inondation du 3 octobre 2015.

Mises en examen après l’inondation : et de deux ! – Nice Matin 04/04/2017.

Mises en examen après l’inondation : et de deux ! – Nice Matin 04/04/2017

Après madame Debras, maire de Biot, mise en examen pour homicide involontaire par violation manifeste et délibérée d’une obligation de prudence et de sécurité, voilà qu’un fonctionnaire est poursuivi dans ce dossier.

Un bassin des horts, oui, mais quand ? – Nice Matin 31/03/2017.

Un bassin des horts, oui, mais quand ? – Nice Matin 31/03/2017

Depuis 15 ans, la ville de Biot cherche à construire un bassin de rétention en amont du vallon des horts, sur un terrain qui appartient à trois propriétaires. La municipalité a opté pour une déclaration d’utilité publique. En clair, elle veut procéder à l’expropriation pour disposer du foncier. Cette procédure est-elle la plus rapide? A notre avis, non. Il faut des années pour mener à bien une DUP et privilégier la négociation avec les propriétaires aurait sans doute été plus judicieux. Deuxième problème, dans la délibération présentée en conseil municipal, il n’y a aucune précision sur l’estimation du débit de référence. Vous comprendrez donc que devant cette procédure et tant d’incertitudes,  l’opposition s’est abstenue.

Guilaine Debras mise en examen par la justice ! – Nice Matin 30/03/2017.

Guilaine Debras mise en examen par la justice ! – Nice Matin 30/03/2017

Dans le cadre de l’information judiciaire ouverte après les inondations du 3 octobre 2015, Guilaine Debras a été mise en examen pour « Homicide involontaire par violation manifeste et délibérée d’une obligation de prudence et de sécurité ».

La Maire baisse pavillon devant la mobilisation des parents d'élèves et enseignants | Nice-Matin du 26/01/2017
La Maire baisse pavillon devant la mobilisation des parents d’élèves et enseignants | Nice-Matin du 26/01/2017

Langevin-Saint Roch : la fusion ne fera pas école

Les parents d’élèves et les enseignants ont obtenu gain de cause dans leur combat contre la fermeture de l’école Paul Langevin.

Ils ont su mobiliser les biotois pour gagner le bras de fer qui était engagé contre Madame Debras.

Bravo à eux, l’école Paul Langevin va pouvoir continuer à accueillir nos jeunes biotois!

La Maire baisse pavillon devant la mobilisation des parents d'élèves et enseignants | Nice-Matin du 26/01/2017